Concours de popularité virtuelle

Un dimanche au musée

L’air de la nuit bleu outremer de Chagall se plaque, vibrant, sur une paroi froide, et nous submerge

Oui, je sais, cette image, je vous l’ai déjà servi il y a quelques temps (pour illustrer l’article Un dimanche au musée). Mais cette photo participe à un concours … un concours organisé par les Carrières de Lumières, sur Instagram (du pourquoi j’y ai créé un compte…).

Les modalités du concours ? Les dix photos qui ont le plus de « J’aime » sont soumises à un jury de professionnels, qui choisit le gagnant. Je me questionne, du coup.

Pouvons nous croire que les dix plus belles photos seront vraiment les plus « likées » ?…

Il s’agirait plutôt, alors, d’un concours de popularité. Popularité virtuelle, s’entend.

Cela dit, je m’interroge aussi sur la réalité du virtuel, en ce moment. Depuis qu’on peut chasser des Pokémons dehors, dans le vrai monde, on a franchi un cap… Le meilleur photographe, aujourd’hui, est peut être bien celui qui a le plus d’amis Facebook pour cliquer sur sa photo.

Moi, avec ma vie très éloignée de tous les réseaux sociaux (trop chronophages à mon goût), je sais bien que je n’ai aucune chance pour ce concours photo… Enfin, si vous voulez quand même liker ma photo, ne vous gênez pas, c’est ici.

Au fait… Je ne vous ai pas dit ce qu’il y a à gagner ! A la clé, donc, pour celui qui arrivera premier, un appareil photo Canon – dont je ne voudrai jamais à la place de mon Nikon adoré.

Pourquoi je participe à ce concours, alors ? Bonne question…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s