Le Rubik’s cube, mon cauchemar

le-rubiks-cube-mon-cauchemar

Bon d’accord, il est des sujets plus sérieux, mais tout de même, cela faisait bien longtemps que je voulais en parler. Depuis le jour où j’ai vu à la télévision un reportage sur les compétitions de Rubik’s cube. Oui parce qu’il existe des compétitions de Rubik’s cube ! Et des enfants génies qui résolvent un Rubik’s cube en vingt secondes ! Il existe aussi des versions mini avec des faces à quatre cases au lieu de neuf, pour les jeunes enfants. C’est ce modèle là qu’il me faudrait, et encore je ne suis pas sûre que j’y arriverais…

Pour moi, c’est l’un des objets les plus énervants au monde. Je n’ai jamais tenu plus de quelques minutes avec ce truc impossible à dénouer entre les mains.

Au vu du reportage, j’avais bien compris qu’il existait des astuces de résolution… Vous pouvez les trouver vous aussi, il suffit de googliser le nom de ce jeu, le célèbre moteur de recherche corrigera même votre orthographe… Et il y a, donc, pléthore de sites internet qui répertorient les algorithmes permettant de résoudre un Rubik’s cube. Il semble qu’il existe une suite précise de mouvements pour chaque type de déplacement. Les sites en question vantent d’abord la simplicité. Il suffit de connaître quelques algorithmes et l’affaire est pliée. Je m’y suis penché, pas longtemps, et ai parcouru deux sites. Sur le premier, les algorithmes étaient de la forme F U R L F’ L’ (avec F pour front, U pour up, L pour left et R pour right afin de désigner les différentes faces, un déplacement dans le sens horaire si lettre seule, ou dans le sens inverse si signe prime ‘). Comme le mal de crâne guettait j’ai changé de crèmerie. Sur le second site, le codage était constitué de petits dessins. Et le moyen mnémotechnique pour chaque algorithme, une petite histoire du type « j’ouvre la porte, je rentre, je sors, je ferme la porte »… Certaines histoires impliquaient une main coupée dans le futur, un belge ou Madame Curieuse (des Monsieurs Madames). Tout un monde loufoque s’est révélé à moi…

J’ai testé le début de la résolution, par acquis de conscience, sans grand succès. Je n’ai même pas réussi à faire la première face. Alors aujourd’hui je peux le redire, même si Monsieur Patience et Madame Courage s’y mettaient ensemble, je pense que le Rubik’s cube ne sera jamais mon copain…

Et vous alors, quel joueur de Rubik’s cube êtes-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s