Il y a deux ans

il-y-a-deux-ans

Je n’ai pas la mémoire des dates… Sauf quand je l’ai.

Perdus au cœur de l’océan des « anniversaires », certains jours font sonner, chaque année, les émotions de mes souvenirs…

Les naissances de mes enfants, les premiers baisers échangés avec mon époux…

Et puis les dates qui dessinent à la fois mon histoire et l’Histoire.

Le 11 septembre 2001.

Et le 7 janvier 2015.

Même si j’essaie, de tout mon être, de refuser la peur et la tristesse associés aux commémorations de nos nombreux attentats… Ce premier choc marque une rupture d’insouciance. Et je ne peux laisser passer la date sans revivre partiellement ce basculement irréversible.

Et comme le 11 septembre, qui reste gravé, je pense que je ne l’oublierai…

Jamais…

 

Ici, une nouvelle écrite en 2015, entre les deux attentats… (Et publié « par hasard » le 13 novembre 2015 au matin.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s