Un accrochage

90-un-accrochage

Aujourd’hui, je vous livre une petite anecdote automobiliste. Un matin, j’accompagne ma fille à son école. Je me gare dans la rue non loin, sur une des rares mais vraies places de stationnement. Tout en faisant attention à la circulation du matin, j’entreprends de couvrir ma fille avant de la sortir de la voiture. Je suis sur la chaussée. La portière est entrouverte, au minimum, posée contre moi pour gêner le moins possible les autres véhicules. Ils sont plusieurs à passer derrière moi pendant que je lui enfile son manteau, penchée à l’intérieur de la voiture. Et puis d’un coup, choc, bruit de plastique brisé. Je jette une œillade à la Twingo qui s’arrête un peu plus loin, mémorise sa plaque d’immatriculation, ramasse un morceau de son rétroviseur sur le sol derrière moi, le pose sur le toit de ma voiture. J’achève de préparer ma fille. Sur le trottoir, de l’autre côté de ma voiture, on se retrouve.

On échange quelques mots, des numéros de téléphone, un début de constat. Ma voiture n’a rien. Son rétro est littéralement arraché.

Elle n’est pas agressive. Mais elle me demande pourquoi, mais pourquoi donc, je sors ma fille du côté de la route. Je ne devrais pas faire ça. C’est dangereux. Elle sait de quoi elle parle, elle a eu trois enfants.

Je lui demande pourquoi elle n’a pas ralenti. Parce que le matin il y a du monde sur la route, et puis elle est pressée. Mais alors, moi, qui sors ma fille par la portière à côté de laquelle est placé son siège, je suis une dangereuse imprudente !

Le lendemain, je la retrouve à son travail pour rédiger le constat. Son mari vient me faire la morale en me surplombant et pointant sur moi son doigt inquisiteur : « Vous trouvez que c’est prudent ce que vous faites ? » Je reste calme et souriante. Je comprends ce qu’il essaie de faire. Réveiller la culpabilité en moi. Mais je sais trop ce qu’il s’est passé pour les laisser s’immiscer dans ma tête.

Ma portière était déjà entrouverte, visible, statique.

Elle n’a pas ralenti. Elle a mal estimé la distance entre nous. Elle a explosé son rétro dans ma portière.

Elle aurait pu blesser ma fille ou moi.

Elle n’a pas eu un mot d’excuse.

Mais bon, je suis probablement une mauvaise mère à ne pas me contorsionner tous les matins pour sortir ma fille côté trottoir…

Quand je lui ai dit, au détour d’une phrase, que j’avais le siège de mon fils de l’autre côté, j’ai senti une faille dans son argumentaire. Je ne m’y suis pas engouffrée.

En quelques jours j’ai transformé ma colère en inspiration à écrire.

Et voilà la suite de l’histoire : grâce à son très vieux constat, ma voiture «en stationnement» n’est pour l’assurance en aucun cas responsable. S’il l’on avait écrit «portière ouverte» sur la première page les choses auraient été différentes…

Pour aller jusqu’au bout de l’anecdote, il m’arrive maintenant de me contorsionner pour sortir ma fille côté trottoir, les jours de trafic rapide ou de manteau à mettre. Je me montre effectivement plus prudente depuis cet accrochage…

Mais surtout, je soigne ma non-culpabilité comme une très bonne amie que je veux garder à mes côtés (à ce sujet, je vous conseille cet article).

3 réflexions sur “Un accrochage

  1. Maman BCBG dit :

    Waou, j’envie ta zénitude… car, indépendamment de qui est coupable ou non, en cas d’accrochage plus sérieux, c’est toi qui aurait été blessée car tu étais la moins protégée au moment de l’incident (et aussi ta fille, dont la ceinture devait être détachée à ce moment là…)

    J'aime

    • SoDeb dit :

      Je te rassure, je ne suis pas toujours aussi zen, loin de là !
      Au final tout va bien et ça fait une anecdote, mais je trouve que c’est déroutant de voir à quel point une situation peut être totalement inversée en quelques mots…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s