[Lecture] « Vers la beauté » de David Foenkinos

L12 imgDécidément, ma rentrée de lectrice s’est faite sous le signe du roman artistique (dans la peau de Basquiat avec Eroica, une enquête policière sur fond de musée de province avec La distance de courtoisie et maintenant ce roman de David Foenkinos se déroulant entre le musée d’Orsay et l’école des Beaux-Arts de Lyon).

Dans ce livre, nous suivons Antoine Duris, ancien professeur émérite aux Beaux-arts de Lyon devenu du jour au lendemain gardien au du musée d’Orsay. Pourquoi cette reconversion ressemblant à une fuite ? Que cache donc cet homme ? Pourquoi a-t-il autant besoin de se rapprocher de la beauté pour survivre ? L’histoire nous le révélera plus tard, et l’apparente légèreté du propos glissera presque sans nous prévenir vers une noirceur inattendue, avec l’apparition du deuxième personnage central de ce roman, la jeune Camille.

Comme d’habitude dans mes articles « Lecture » je n’en dirai pas plus sur l’intrigue. Je ne veux rien révéler des rouages et des surprises de ce livre…

En lisant Vers la beauté, je me suis sentie littéralement « descendre », dans la seconde partie du roman, d’une intrigue agréable vers une littérature beaucoup plus sombre. Avec ma lecture suivante, la descente s’est poursuivie… Et même s’il n’est que l’effet du hasard des dates limites de retour à la bibliothèque, le livre que j’ai lu ensuite est arrivé à point. Probablement comme tous les romans vraiment importants… A suivre, donc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s