[Lecture] « L’arbre monde » de Richard Powers

L33 imgCe livre est un arbre.

Il s’élève, lentement, vraiment très lentement.

Pour moi qui lit si vite d’ordinaire, suivre chacune de ses racines à été d’une longueur étourdissante. Pourtant, à aucun moment je n’ai voulu l’abandonner. J’ai vite compris ce qu’il était. Un arbre. Lent. Majestueux. Imposant. Lourd.

J’ai tourné ses pages pendant des jours, des semaines. Je me suis frottée à la rugosité de son style. J’ai poursuivi ma lecture avec la patience que m’inspirerait un arbre centenaire.

Pendant que son tronc s’élevait, tranquille, j’ai vu chacun de ses personnages – ses racines – prendre sa place dans l’arborescence. Lentement.

Alors j’ai compris que j’avais bien fait de m’accrocher à lui.

Il restera, comme un livre qui a fait changer mon regard, sur les arbres, sur les forêts, sur le monde et sur nous.

« Rappelle-toi ! Les hommes ne sont pas l’espèce suprême qu’ils croient être.D’autres créatures – plus grandes, plus petites, plus lentes, plus rapides, plus vieilles, plus jeunes, plus puissantes – mènent la danse, fabriquent l’air et dévorent la lumière du soleil. Sans elles, il n’y a rien. »

A condition d’être prêt à être patient comme un arbre, c’est un livre à lire.

L33 Citation1

L33 Citation2

L33 Citation3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s