[Lecture] « Les heures souterraines » de Delphine de Vigan

L34 imgCe roman parle de vies broyées par le quotidien, par la ville, par le travail. On voit le harcèlement à l’œuvre, et l’étouffement, l’écrasement. La plume est belle, douce, l’écriture glisse. Mais le souvenir de ce livre ne s’est pas ancré en moi. En le refermant – il y a quelque temps déjà – j’ai juste ressenti une lassitude et une tristesse presque infinis, et puis j’ai presque oublié…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s