[Lecture] « Personne n’a peur des gens qui sourient » de Véronique Ovaldé

L39 imgVoilà un livre lu à toute vitesse, en vacances, en deux jours. Une lecture éclair, donc, et c’est plutôt bon signe, même si en l’occurrence la déception pointait en fin de lecture avec une vraie envie de prolonger le moment…

La construction de ce roman nous transporte, d’un chapitre à l’autre, du présent au passé. Dans le présent, Gloria quitte tout du jour au lendemain, avec ses deux filles, pour une maison isolée dans la forêt alsacienne. Dans le passé, le lecteur découvre comment Gloria et Samuel (le père des filles) se sont rencontrés.

Peu à peu l’histoire se noue et se dénoue, et le passé permet de comprendre le présent, jusqu’à la révélation finale…

 

L39 citation1

L39 citation2

L39 citation3

L39 citation4

[Lecture] « Décombres flamboyants » de Tom Lanoye

L38 imgAu démarrage de ce roman est la description d’un coq. Sur plusieurs pages.

Un auteur qui vous embarque avec la description d’un coq a forcément une plume qui sort de l’ordinaire… C’est le cas ici. Tout est extraordinaire dans ce roman, le thème, l’histoire, l’originalité du propos. Pour moi, un livre à découvrir absolument, dévoré en quelques jours de vacances.

Comme souvent dans les livres qui m’embarquent, il y a une certaine noirceur. Quelque chose d’un peu granuleux.

Et pour cause. Le personnage principal, Gidéon, est un nettoyeur de l’extrême. Là où la réalité bascule dans le chaos – inondation, incendie, suicide – il intervient pour nettoyer les lieux. C’est dans le contexte de ce travail pour le moins particulier qu’il rencontre Youssef, un demandeur d’asile syrien avec lequel il devient ami…

Vous êtes intrigué ? N’essayez surtout pas d’en savoir plus. Lisez ce livre.

 

L38 citation1

L38 citation2