Paroles de vieilles chansons pour enfants

80-paroles-de-vieilles-chansons-pour-enfants

Certaines paroles des vieilles chansons pour enfants sont pour le moins étonnantes…

Dansons la Capucine, par exemple, sous son aspect léger, sonne presque comme une analyse sociale du bonheur :

 

Dansons la capucine

Y’a pas de pain chez nous

Y’en a chez la voisine

Mais ce n’est pas pour nous You !

Dansons la capucine

Y’a pas de vin chez nous

Y’en a chez la voisine

Mais ce n’est pas pour nous You !

Dansons la capucine

Y’a pas de feu chez nous

Y’en a chez la voisine

Mais ce n’est pas pour nous You !

Dansons la capucine

Y’a du plaisir chez nous

On pleure chez la voisine

On rit toujours chez nous You !

 

Le côté obscur de l’étrangeté, par contre, ce serait Ne pleure pas Jeannette.

 

Ne pleure pas Jeannette,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

Ne pleure pas Jeannette,

Nous te marierons, Nous te marierons,

Avec le fils d’un prince,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

Avec le fils d’un prince,

Ou celui d’un baron, Ou celui d’un baron

Je ne veux pas d’un prince,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

Je ne veux pas d’un prince,

Encore moins d’un baron ! Encore moins d’un baron !

Je veux mon ami Pierre,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

Je veux mon ami Pierre,

Celui qui est en prison, Celui qui est en prison,

Tu n’auras pas ton Pierre,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

Tu n’auras pas ton Pierre,

Nous le pendouillerons, Nous le pendouillerons,

Si vous pendouillez Pierre,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

Si vous pendouillez Pierre,

Pendouillez moi avec, Pendouillez moi avec,

Et l’on pendouilla Pierre,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

Et l’on pendouilla Pierre,

Et sa Jeannette avec, Et sa Jeannette avec

A cett’ histoire si triste,

Tra, lallallallalla lla llallalla lla lla,

A cett’ histoire si triste,

Tous les gens pleureront, Tous les gens pleureront

 

Autant dire que l’on n’écoute plus l’histoire de Jeannette chez nous, ne serait-ce que pour éviter de répondre à « ça veut dire quoi nous le pendouillerons ? »…

 

Et vous, vous en connaissez sûrement des vieilles chansons pleines de surprises ?

Vive le plein hiver

Vive le plein hiver

Sur l’air de « Vive le vent »

 

Vive l’hiver, vive l’hiver

Vive le plein hiver

Dans les blanches montagnes immenses

On va prendre le grand air

Hey

Vive l’hiver, vive l’hiver

Vive le plein hiver

Toute cette neige ça balance

Et ça change de la mer

 

 

Faire de la luge à fond

Et des bonhommes de neige

Et chaîner tous les jours les mains gelées sur les maillons

Mater au club Pioupiou

Son p’tit en train d’skier

Et vivre cette sensation de la neige qui fond dans le cou

Hey

 

Vive l’hiver, vive l’hiver

Vive le plein hiver

Dans les blanches montagnes immenses

On va prendre le grand air

Hey

Vive l’hiver, vive l’hiver

Vive le plein hiver

Toute cette neige ça balance

Et ça change de la mer

 

 

Faire des empreintes de pas

Et de jolies photos

Se sortir par moins deux et puis glisser sur le verglas

Pour faire des batailles

S’enfoncer jusqu’aux g’noux

Cette année on a vraiment eu de la neige en pagaille !

 

Oh l’escargot… a le cerveau qui pègue

Oh l'escargot a le cerveau qui pègue

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle catégorie de texte : la comptine enfantine détournée. Prenez « Oh l’escargot quelle drôle de petite bête » (ici), un passage dans la machine à laver de ma cervelle, et voilà le résultat…

 

Dans mon boulot

J’ai de drôles de collègues

Y’en a dans le lot

Qui ont le cerveau qui pègue

 

Les petits soucis

Deviennent ses marottes

Tous les midis

En mangeant elle radote

Ses phrases rouillent

Ça gonfle dans sa glotte

Mes oreilles douillent

A force ça m’ cass’ les …

 

Dans mon boulot

J’ai de drôles de collègues

Y’en a dans le lot

Qui ont le cerveau qui pègue

 

Textes de loi

Et paroles déformées

Elle scotche sur moi

Tout l’ poids de son anxiété

A part la nonne

Elle a tout vu et tout fait

Et moi trop bonne

Je passe pour une …

 

Dans mon boulot

J’ai de drôles de collègues

Y’en a dans le lot

Qui ont le cerveau qui pègue

 

Travail d’équipe

C’est on n’ peut plus compliqué

Un rien la crispe

Jamais elle ne change d’idée

J’en ai bien marre

Que sitôt leurs dos tournés

Elle sorte son dard

Et les traite de co…

 

Dans mon boulot

J’ai de drôles de collègues

Y’en a dans le lot

Qui ont le cerveau qui pègue

 

J’vous vois venir

Tout ça n’est peut-être qu’une blague

Mieux vaut en rire

Avec une chanson-gag

J’en ai trop vu

Tracer ma route en zigzag

C’est entendu

Même si j’en ai plein l’…